Qu'est-ce que la compensation carbone ?

Qu'est-ce que la compensation carbone ?

En 2020, des records de température ont été ressentis aux quatre coins du monde, la fonte du permafrost fait craindre des risques environnementaux et sanitaires,… Malgré le confinement généralisé qui a permis une réduction des émissions de CO2, il est urgent de lutter contre le changement climatique. Chacun, entreprise ou particulier peut œuvrer contre le changement climatique et l’une des façons de le faire c’est la compensation carbone pour neutraliser les émissions de carbone.

Deux systèmes de compensation carbone, pour quoi faire ?

Pour commencer, il faut différencier les deux systèmes de compensation carbone mis en places:

  • Le système, en lien avec le __ protocole de Kyoto__, qui engage les Etats signataires. Ce système concerne deux outils de réduction des émissions de gaz à effet de serre : la mise en œuvre conjointe et le mécanisme de développement propre. Ainsi, les Etats signataires et les grandes entreprises de ces pays s’engagent à financer des projets de réduction d’émission de gaz à effet de serre à l’étranger. En échange de ce financement, les pays reçoivent des crédits carbone. Ces crédits donnent un droit de polluer. Ils sont certifiés par l’ONU;

  • Le marché des compensations volontaires est destiné à tous les acteurs qui veulent compenser sans en être contraints, c’est-à-dire, les particuliers, les collectivités locales ainsi que les PME.

Des sites sont spécialisés dans le réchauffement climatique et la transition énergétique. Par exemple, sur Selectra Climateil existe de nombreux guides permettant de comprendre plus en détails tous ces mécanismes pour lutter contre le changement climatique.

Comment fonctionne le marché des compensations volontaires ?

En tant que particulier, pour neutraliser ses consommations personnelles, il est possible de se mettre en relation avec une association ou une entreprise. Ces entités ont pour mission de diminuer collectivement les émissions. Avant de se lancer, il faut savoir que pour être efficace, un projet doit respecter 4 conditions. Cela vous permettra de sélectionner un projet avec une vraie logique militante :

  • Être “additionnel” (impossibilité pour le projet d’exister sans ce financement) ;
  • Être en mesure de mesurer la quantité de CO2 “évitée” ;
  • Vérifier que ces émissions sont réellement évitées ou capturées ;
  • Garantir l’unicité des crédits carbones (un crédit = 1 tonne de CO2 évitée).

Ces entreprises ou associations se divisent en plusieurs secteurs comme les énergies renouvelables ou le secteur forestier. Ces projets sont généralement réalisés dans les pays en voie de développement.

Quel est l’impact positif sur l’environnement ?

Des labels, comme Gold Standard, permettent de garantir aux acheteurs le choix de l’entreprise avec laquelle ils vont neutraliser leurs émissions. Cependant, la compensation carbone ne permet pas à elle seule une efficacité totale pour réduire de manière durable les émissions de gaz à effet de serre. La compensation carbone est, en effet, critiquée.

Il s’agit surtout d’une critique visant le principe même de la compensation carbone. En effet, l’objectif de la compensation carbone pour les grandes entreprises est d’éviter les sanctions liées à des choix polluants. Ainsi, il est toujours plus facile pour ces entreprises de compenser leurs émissions en venant en aide financièrement à des entreprises plutôt que de changer de comportement. En effet, les grandes entreprises ne vont pas chercher à réduire leurs propres émissions en appliquant des protocoles plus respectueux de l’environnement. Elles savent qu’à côté de cela elles peuvent financer des projets qui luttent pour la transition énergétique tout en leur permettant d’éviter des sanctions financières.

Cela est moins vrai pour l’engagement volontaire des particuliers, des collectivités locales et des PME car comme son nom l’indique, il ne s’agit pas d’une obligation. Donc ces entités et ces particuliers ont déjà une démarche environnementale dans la vie quotidienne, qu’ils souhaitent accentuer avec la compensation carbone. Ici, le problème serait plus lié à la fiabilité des organismes oeuvrant sur ce marché, même si cela est moins vrai maintenant car il y a de plus en plus de contrôles et de labels vérifiant ces entités.

Il est important de sensibiliser les professionnels ainsi que les particuliers à adopter une démarche plus propre tout en compensant leurs émissions. Il est possible pour eux d’adopter un mode de vie plus écologique dans la vie de tous les jours. De plus, sans compenser son carbone, si les particuliers cherchent à épargner dans le renouvelable il est possible de se tourner vers des entreprises comme Goodvest.fr.

Ainsi, que cela soit un acte volontaire ou obligatoire, la compensation carbone permet de neutraliser cette compensation, tout en finançant un projet écologique. Cependant, compenser ses émissions ne permet pas pour autant de changer les comportements. Ainsi, il est important d’adopter un mode de vie plus écologique et donc pour réellement apporter un impact positif sur l’environnement.

Ensemble, changeons l’épargne

Pré-inscrivez vous et obtenez un accès anticipé ainsi que de nombreuses récompenses.

Goodvest est en développement et c'est un moyen d'accélérer le lancement.